mercredi 14 avril 2010

Petit Bilan.

Côté bouffées de chaleur, c'est encore présent mais en nette régression et surtout moins intense. J'ai parfois l'impression que c'est lié à certains états émotionnels et bien sûr à la chaleur ambiante;

Côté fatigue, parfois il y a des épisodes de "mauvaise fatigue", avec cette impression de coeur au bord des lèvres, mais là encore ça ne dure pas très longtemps, simplement cela réactive le passé.

J'ai eu une mauvaise surprise avec un bilan sanguin: montée brutale du taux de cholestérol et montée aussi de la créatinine qui même si elle reste dans les normes a augmenté. Ceci donnerait un atteinte rénale et ça je n'aime pas du tout. Sur le coup je me suis sentie trahie par mon corps, un peu comme pour le cancer, car je n'ai pas l'impression de faire des excès. Enfin je vais refaire une analyse le mois prochain.

Quant à mon sein, il est à moi et il n'est pas à moi. c'est un peu comme si je vivais avec une partie morte.Certes elle a des sensations (douleur) mais elle n'est pas intégrée. Elle rappelle jour après jour, que la mort est au bout et que chaque jour est un jour donné.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour Giboulée! cela m'attriste que cette partie de vous qui a été touchée par le cancer soit "méprisée", ou comme vous le dites non intégrée.. je pense que même malade,et peut être même surtout, cette partie de nous a besoin d'amour.. pour guérir.. qu'en pensez-vous ? notre corps semble nous trahir lors de la maladie:je sens en fait qu'il se "dévoue " pour nous faire prendre conscience que quelque chose ne fonctionne pas bien , n'est pas en relation avec notre âme.. bien à vous. Marielea