vendredi 24 août 2007

Un nouvel appareil: Varians

Hier après la séance normale avec Orion, j'ai fait la connaissance de Varians. Je sais que c'est une machine américaine, qui se nomme aussi climax. Mais je suis incapable d'associer quoique ce soit sur ces deux termes.

Voici une photo de cet appareil. Le lit ess toujours le même, mais l'appareillage fait pour moi très laboratoire de physique. La machine est assez impressionnante et je la trouve belle. Je suis toujours admirative devant ces belles choses réalisées par l'être humain.




Il y avait eu un marquage de la zone à irradier, "le lit tumoral". Et je me suis retrouvée avec une jolie croix verte, protégée par un sparadrap transparent à l'endroit présumé (à l'aide de la mammographie préopératoire) de la tumeur, qui n'était pas visible sur les clichés. L'irradiation sera faite dans un carré de 5cmx5cm. Ce qui fait quand même une zone non négligeable.

Ce terme de lit tumoral évoque des images d'eau, le lit d'une rivière. Mais des bombardements j'en ai vu quand j'étais petite et j'ai des souvenirs de poissons morts flottant le ventre en l'air après le bombardement du port de la ville où j'habitais.

Il m'est donc aujourd'hui très difficile de voir cela comme du positif, car la présences de cellules cancéreuses disséminées par le chirurgien j'ai du mal à y croire, compte tenu du volume qu'il a enlevé.

Peut-être qu'en imaginant de la végétation autour du lit tumoral et de l'eau qui roule dans le lit en question, il me sera possible d'atténuer l'impression d'attaque et de destruction. Peut-être aussi en remplissant le fond par de beaux cailloux blancs.

Quand je suis arrivée cet après-midi pour la première séance une technicienne est venue me prévenir après plus de 30 minutes d'attente, que le physicien n'était pas passé pour faire les calculs, et qu'il était absent pour le moment. J'ai refusé de reporter cette séance à lundi, pour préserver le vendredi prochain au cas où nous aurions envie de prendre la route.

L'attente a duré presque une heure un quart. J'ai très mal supporté ce temps "mort". Je crois que ma résistance à la frustration est devenue nulle. Je ne suis même plus de mauvaise humeur, je n'ai même plus envie de tuer qui que ce soit, je suis juste un pauvre petit tas de misère, avec la larme à l'oeil. Comme image ce soit, ce n'est vraiment pas magnifique.

La séance ensuite a été très différente des séances précédentes. La tête de l'appareil est très près du sein, elle est inclinée. Elle est beaucoup plus silencieuse que la machine précédente qui avait toujours l'air de "cracher" et qui prenait un certain temps pour reprendre sa respiration! C'est aussi beaucoup plus court. Je n'ai pas vraiment eu le temps de me représenter quoique ce soit. En fait vu ma fatigue, je pensais juste à laisser faire, à baisser les bras (même s'ils sont bien maintenus au-dessus de ma tête) bref de m'abandonner. Par ailleurs ceux qui sont chrétiens et lecteurs de ce blog pourront comprendre aussi que cette croix peut avoir pour moi un certain sens.

Il me reste donc 4 séances la semaine prochaine, dont deux tôt le matin.

1 commentaire:

Giboulee, a dit…

je voudrai ajouter ici en commentaire des informations sur cet appareil qui m'ont été communiquées pas un ami qui a travaillé pour la société américaine Varian.

Je le remercie pour ces infos.


"Les frères Varian ont inventés le Klystron qui est un tube à vide de très haute puissance. D’abord utilisé pour le développement des radars pendant la 2ème guerre, il a été utilisé pour la recherche nucléaire.
Pour pouvoir faire fonctionner ces Klystrons, il fallait un vide très poussé. Varian inventa la pompe à ions. Pour faire court, c’est un puissant aimant qui capture les ions restants – donc le bidule est une série de pompes: pompe à eau->pompe à mercure->pompe à ions. Ce qu’il reste sont quelques ions dans l’atmosphère du système (presque le Vide Absolu).

Ces développements (tubes à puissance et aimants) ont donnés au monde plein de techniques utiles comme la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) ce qui permet de déterminer la molécule.

Si l'aimant est suffisamment puissant et gros, voila, alors on arrive à l'IRM: Imagerie par Résonance Magnétique (IRM).


http://www.varian.com/orad/prd151.html
On trouve sur ce site les différents "climax" vendus par la société Varians.