mercredi 22 août 2007

J'ai osé prendre des photos.




On parle de coup de soleil. En fait il s'agit d'un carré d'environ 20 centimètres de côté et qui a une teinte qui est plutôt rosbif.
Certaines zones sont plus foncées que d'autres et en ce qui me concerne, tout ce qui se trouve sous l'aisselle est assez douloureux, malgré les applications de crème au calendula (soucis).

J'ai une amie qui pensait que cette crème aux soucis avait pour propriété d'enlever les soucis. Je pense que si une telle crème existait, il y a longtemps que les calendulas seraient devenus aussi rarissimes que les pépites d'or.

Je voudrais également montrer une photo de "l'autel au Dieu Rayon".




On voit au fond, la tête de l'appareil qui délivre les rayons et le cadran gradué en degrés dont j'ai parlé.
Il y a un escabeau à deux marches pour monter s'y allonger. Le buste est très légèrement incliné et les bras se posent dans les appuis bras de couleur rouges qui sont de part et d'autre de la table. Les avant-bras et les mains reposent donc au-dessus de la tête et ne bougent pas (la paerie rouge qui est derrière la tête . On voit sous le papier un bloc de mousse rouge. Il permet de poser les genoux et les jambes. Il est positionné assez haut mais il est ensuite descendu ce qui est plus confortable. Les techniciennes rectifient alors la position (descendre plus bas) et surtout la position du sein en fonction de réglages mis en place lors de la toute première séance.

Une autre photo qui montre mieux la position des bras au-dessus de la tête.



A la fin de la séance, il y a toujours un petit temps pour déplacer la table et la faire descendre. Mais c'est vrai que descendre, avant serait dangereux.

On voit aussi les manettes qui pendent sur la gauche. Elles servent pour déplacer la table, la faire monter ou descendre.

En fait je n'ai jamais trouvé dans les livres des photos de l'appareillage. Il y a toujours quelqu'un d'allongé et du coup on ne peut pas se rendre compte de la manière dont la table est conçue.

Aucun commentaire: